A la Défense de mes Soeurs Noires pour qui être faible n’est jamais une Option!

“Mais pourquoi les Femmes Noires sont souvent des battantes?”

A cette question, j’ai juste envie de répondre que si beaucoup de femmes Noires ont l’air aussi fortes mentalement, c’est que la vie ne nous laisse pas toujours le choix…

Oui des Femmes Noires peuvent être fortes et indépendantes, comme des reines. Mais il nous arrive aussi d’être fatiguées et de pleurer. Et nos larmes sont réelles.

tumblr_mhxv53m7dq1qaud39o4_250
image-2243

Forte. Indépendante. A l’Allure Impeccable. Reine. Pleine de prestance…etc. A en entendre certains et certaines, la liste est encore longue …

La liste, évidemment, se réfère à des quantités apparemment infinies d’affirmations positives nous concernant en tant que Femmes Noires. Et nous devons faire cette liste.

D’une manière générale, on donne souvent aux Femmes Noires très peu de possibilités et d’opportunités, et on constate souvent qu’elles sont les moins bien loties, et cela, quels que soient les domaines d’activités professionnelles.

En disant ça, je repense évidemment à l’émouvant discours de Viola Davis du mois dernier, (Pour retrouver d’autres articles parlant de Viola Davis c’est ICI et LA) sacrée meilleure actrice dans la série dramatique “How To Get Away With Murder” aux Emmy Awards, devenant ainsi la première Femme Noire à décrocher ce prix dans cette catégorie: 

“Dans mon esprit, je vois une corde. Et au-dessus de cette corde, je vois des champs verts et de belles fleurs et de belles femmes blanches avec leurs bras tendus vers moi. Mais je ne peux ni ne sais comment y arriver. Je ne peux pas aller au-delà de cette corde.
C’était Harriet Tubman dans les années 1800 (NDLR: femme noire et ancienne esclave qui a combattu pour la liberté des afro-américains à la fin du XIXe siècle et au début du XXe). Et laissez-moi vous dire une chose : la seule différence entre les femmes de couleur et les autres, ce sont les opportunités. On ne peut pas remporter un Emmy pour des rôles qui n’existent tout simplement pas.
Donc, à tous les scénaristes, Ben Sherwood, Paul Lee, Peter Nowalk, Shonda Rhimes, que je trouve tous incroyables. Les gens qui ont redéfini ce que signifie être belle, sexy, une femme de tête, et noire.
Et aux Taraji P Henson et Kerry Washington, aux Halle Berry, Nicole Beharie, Meagan Good et Gabrielle Union. Je vous remercie de nous avoir fait basculer au-dessus de cette corde. Je remercie la Television Academy. Merci.”

Donc cela va s’en dire que nous devons tout faire pour penser positivement pour nous-mêmes mais aussi pour les unes et les autres car nous nous suffisons amplement. 

Mais on finit par être fatigué non ?

Si.

Par moment, il m’arrive d’être fatiguée de penser que je dois être une représentante, “une bonne” Femme Noire, qui marche toujours la tête haute, pleine d’assurance, face à un monde qui lui semble hostile. Et même quand ce monde est désobligeant avec moi et mes soeurs, les filles et les femmes qui me ressemblent, je m’accroche à ce que je peux et j’essaie de maintenir une force inébranlable. Le genre de force que ma mère a maintenue et mes grands-mères avant elle. Le genre de force dont parlent les poèmes de Maya Angelou comme Phenomenal Woman; ou encore d’autres textes…

Dès le premier jour, il semblerait que l’on apprend aux filles Noires que notre force est notre arme la plus importante. Nous apprenons à nous attendre à des injustices, à toujours faire deux fois plus pour récolter deux fois moins,” et que rien ne sera obtenu facilement. Tout sera plus dur pour nous, simplement à cause de ce que nous sommes, Noires et Femmes. Nos mères, pères, professeurs et des aînés n’avaient pas eu tort de nous l’enseigner, ils étaient sages. Ils nous ont préparées.

Cependant, on doit se demander, “J’apprendrai aussi à ma fille à être forte de la même façon ?” Et ce qui est le plus important: Est-ce que je permettrai à ma fille d’être faible ? Est ce que je me permettrai d’être faible ?

images
image-2244

QUESTION: Mais si je ne veux pas être forte ? Si, juste pour un moment, je voulais être faible ? En tant que femme Noire, ai-je le droit d’être fragile ?

Parfois quand le soleil se couche, quand personne ne m’observe et que tout le travail de la journée a été fait, il m’arrive de pleurer, il m’arrive de me cacher pour pleurer, pour verser des larmes que je refuse de voir, et surtout que personne ne doit voir.

Mais ces larmes ne sont pas juste les miennes. Ce sont les larmes des générations passées, des femmes qui m’ont donné naissance, à qui l’on n’a jamais permis de pleurer. Et elles coulent impitoyablement, sans direction. Je verse les larmes de ma mère et de mes grands-mères. Les larmes de toutes ces femmes qui ne pouvaient pas pleurer parce que l’on ne leur a pas permis d’être faible. Moi non plus.

A quel moment les Femmes Noires s’autoriseront-elles à pleurer ? 

En tant que Femmes Noires, pour beaucoup, OUI nous sommes fortes et indépendantes avec une allure impeccable telles des reines. Cependant, nous sommes aussi fatiguées. Et je pense qu’il nous est permis d’être fatiguée. Et aussi d’être en colère, contrariée, fragile et humaine tout simplement.

Etre vulnérable ou encore fragile fait partie de la nature humaine. Nous ne nous rendons pas service, respectivement et collectivement, en refusant de sentir tout ce que nous devons ressentir. Nos faiblesses, comme nos forces, méritent d’être reconnues aussi. Et nous pouvons commencer en laissant nos propres larmes couler… 

CONCLUSION: Peut-être que nous devons pleurer. Peut-être que nous devons pleurer simplement parce que nos mères ne pourraient pas. Peut-être que c’est une sorte de force que nous devons enseigner à nos filles. Peut-être que c’est une sorte de force que nous devons enseigner nous-même.

156a0d4b7dba1719134cc21ec2fa468c
image-2245

Sources: Hello Beautiful 

N’ayons plus honte d’être fragile, ça permet parfois de relâcher la pression et de repartir d’un nouveau pas …Bonne nuit!

2 Comments

  1. Bonsoir ma chère Anita,
    Je suis sur le chemin de mon retour chez moi, je n’ai pas pu résister à te rédiger ses mots malgré la fatigue après une longue journée de travail qui me passionne tant.
    Je te félicite pour ton article pour le mois de Novembre.
    Il très bien écrit ! Bravo à toi.
    Je me suis retrouvée en le lisant.
    Amicalement

    PRISCA NGUEKOU

    • Bonsoir Prisca Chérie!
      Ton message me va droit au Coeur
      Au plaisir de te voir la semaine prochaine.
      Gros bisous et Repose toi bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *