Quelques leçons que nous apprend Serena Williams

Salut!

J’espère que la semaine a bien commencé pour vous. De mon côté, j’ai hâte que l’Eté arrive !

Je voulais revenir sur un évènement marquant de ce mois de juin. En effet, avoir l’opportunité de regarder un match de tennis en live avec Serena Williams, ça n’a pas de prix ! Partager et vivre l’ambiance d’un match de tennis à Roland-Garros est juste un moment euphorisant, surtout pour la finale du Grand Chelem féminin.

C’est une véritable chance de vivre en direct cette expérience sportive de haut niveau qui nous en apprend beaucoup sur le leadership.

Qu’est ce qui fait de Serena Williams une femme leader ? Qu’est que l’on peut retenir de ce succès, au-delà du sport? (surtout chaque fois qu’elle a su dépasser ses blessures et ignorer les chuchotements disant qu’elle était finie).

Après l’enthousiasme ressenti après le 20ème Grand Chelem remporté par Serena, il existe des leçons que nous pouvons tirer en matière de leadership et que nous pouvons apprendre de cette « competitor » de choc qui se bat durement et sait apprécier la victoire. 

Il existe un lien entre la motivation et le succès.

Que pouvons-nous en déduire quant aux forces de motivation qui font de Miss Serena Williams une championne incontestable ?

f277c75e1100ed3667c1cd772fe83583

Leçon n° 1 – Etre passionné-e

D’après une étude récente sur la motivation, l’argent n’est pas la force de motivation la plus efficace. En effet, ceux qui disent, « Je vais construire un truc pourri qui me rendra riche », vont probablement construire quelque chose de mauvais qui leur coûtera un bras.

Ce qui est certain, c’est qu’on peut dire que Serena Williams n’a pas besoin d’argent à l’heure actuelle, donc elle peut concourir pour l’honneur et non pour du cash. Cependant, beaucoup de personnes nées avec une cuillère en or dans la bouche ne souhaitent pas s’engager dans des batailles éprouvantes…et optent pour la facilité. 

Son père lui a transmis la passion du sport. C’est durant l’été 1978 que le père de Serena, Richard Williams affirme que ses filles deviendront des championnes de tennis. Quelque années plus tard, avec Vénus et Serena, jamais une famille dans le tennis n’avait à ce point marqué ce sport. Etant un novice dans la matière, Richard a appris les codes et les rouages de cette discipline qui reste encore très « bon chic bon genre », et ce n’est que par la suite que lui et sa femme Oracene vont à temps plein entraîner leur deux filles.

c4e4e6c8951b8a65d8b36ce92b4b47a7

Les Williams sont une famille très unie et modeste, habitant un quartier pauvre de Los Angeles, les deux soeurs les plus célèbres du tennis ont dû s’entraîner sur un sol mal goudronné et mal tracé. Leur père a toujours refusé durant leur jeunesse de les inscrire à des compétitions publiques, pensant que ça gâcherait leur potentiel. C’est à tout juste 18 ans que Serena remporte son 1er Grand Chelem. 

Leçon n° 2 – Poursuivre un objectif plus grand

Serena n’a pas juste remporté un titre pour elle-même, elle l’a aussi gagné pour sa famille et son pays. En effet, les gens travaillent plus dur quand ils le font pour quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes. Il n’est pas juste question de devenir riche, par exemple. Il s’agit, avant tout, d’agir avec conviction, de faire entendre sa voix et d’avoir un impact positif sur ceux qui nous entourent.

C’est pourquoi beaucoup d’athlètes pratiquant les courses de relais réussissent à atteindre leur meilleur performance en se surpassant pour leur équipe.

Leçon n° 3 – l’Ambition : Toujours garder l’envie de réussir

Serena Williams a remporté 20 Grand Chelem et c’est aussi une femme d’affaires à succès, pourtant elle a du se relever après de nombreuses chutes et blessures. Aux côtés de sa grande soeur Vénus, grande joueuse de tennis et déjà très célèbre avant elle, Serena a du se faire un prénom. Comme beaucoup d’autres personnes, elle a toujours envie de réussir et de se surpasser.

84a806abfbec9b4c42e591c09324b6fd

Leçon n° 4 – Développer son propre style et sa touche personnelle.

A 33 ans, Serena Williams s’est offert son troisième titre à Roland-Garros après ceux de 2012 et de 2013. Le samedi 6 juin dernier, la n°1 Mondiale a résisté au retour de la Tchèque Lucie Safarova, 28 ans, 13ème, pour s’imposer 6-3, 6-7 (2/7), 6-2 en plus de 2h00.

Aujourd’hui, l’Américaine n’est plus qu’à deux unités du record de 22 titres en Grand Chelem détenu par l’Allemande Steffi Graf. «J’étais encore en train de fêter le 19e et je suis déjà à 20, souffle la lauréate. C’est comme un rêve. Je me demande si c’est vraiment la vie…»

Non seulement Serena Williams est la seule Américaine à avoir remporté le Grand Chelem, mais c’est aussi la seule de l’histoire à avoir remporté des titres en simple et en double. Elle continue de marquer les esprits dans ce sport. 

Leçon n° 5 – Offrir une performance physique importante, riche en émotions et stratégique.

C’est exactement ce que Serena Williams fait sur le terrain, comme avec la joueuse Varvara Lepchenko. C’était une performance très intense et en même temps, le match restait agréable à regarder.

C’est intéressant d’observer les échanges de balles et l’émotion entre les deux joueuses, au fur et à mesure que le jeu progresse, car cela montre que, pour gagner un match et continuer à avoir du succès, il faut toujours puiser au plus profond de soi, tant par le physique que par le mental.

66c5fba2a6be1b15e84e92d17c50adb0

Aujourd’hui, Serena Williams est une femme riche et célèbre, pourtant elle se lève chaque matin pour travailler, frapper des milliers de balles, chercher à se surpasser parfois jusqu’à l’épuisement, elle recherche la perfection et suit un régime strict.

Pourquoi ? Parce qu’elle est toujours animée par l’envie de gagner, match après match. Elle est comme le jeune entrepreneur dont les pairs lui disent qu’il ne va jamais pouvoir vendre son produit. Elle est comme un CEO de start-up qui continue de frapper aux portes des investisseurs en ignorant les centaines de « non » dans la poursuite d’un premier « oui ».

Elle joue pour gagner.

Leçon n° 6 – Chaque joueur est à un stade différent de sa carrière.

C’est tellement vrai pour chacun d’entre nous, indépendamment du chemin qu’on a décidé d’emprunter. Rien ne sert de se comparer à son adversaire (de jeu) avec qui on est en concurrence directe afin d’obtenir un meilleur grade. 

Serena Williams est une athlète, un entrepreneur et un succès. Elle partage des qualités avec beaucoup de ses pairs entrepreneurs qui ne sont pas aussi célèbres qu’elle et qui poursuivent leurs rêves. 
Il existe tellement de choses à apprendre de cette grande sportive qui continue de respirer les joies de la victoire: Elle a choisi de jouer durement, même quand les chances de gagner paraissent minimes.

6556642aa40e47ed2d13a233e7480ee8

Chacun d’entre nous possède ses propres compétences, et c’est ce qui nous rend unique et capable de réussite. Chacun d’entre nous possède également des failles, ce qui doit nous amener à nous remettre en question régulièrement, à rester humble et à travailler toujours plus pour s’améliorer.

Pour conclure, pour être et rester le meilleur dans son domaine, cela nécessite un travail constant, de l’entraînement et de l’expérience.

Une nouvelle génération de jeunes talents arrive et c’est essentiel pour nous d’être le meilleur exemple possible pour eux; en tant que coach, mentor, leader ou collègue.

Learning… Leading… Loving!

Game on…

Sources

Career and leadership lessons learned by the best Serena Williams and Novak Djokovic

Serena Williams motivation

Et vous ?

Quelles sont vos principales sources de motivation ?

A très bientôt…

N'hésitez pas à partager cet article!
1
Rendez-vous avec Patricia Essong pour un bel homma... A Paris, ce dimanche 11 novembre à 19h, au Théâtre "Comédie de Paris", se tiendra la première représentation du spectacle Miriam Makeba : My Story. ...
Merci à Aya Nakamura d’être ce qu’elle... Face à de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux qui se conjuguent avec racisme, sexisme, ignorance ou encore jalousie, je tenais à dire MERCI ...
« Dans la peau d’Audie » de Cherifa Tabiou... Hello tout le monde! Comment allez-vous? Ca y est, ce lundi marque officiellement la fin de l'été indien, alors à nous les écharpes, gants et mante...
A quand un « Strong Black Lead » en France ? C'est une question qui me taraude depuis que le géant Netflix a mis en ligne une courte vidéo pour promouvoir les acteurs/actrices, réalisateurs/réa...

2 Comments

  1. Ah je suis tellement contente d’être tombée sur ton blog. C’est un excellent article qui tombe à point nommé pour moi. J’avais vraiment besoin d’une grande source d’inspiration comme Serena Williams !
    Ca me donne le courage de poursuivre, de continuer à travailler malgré les mauvaises langues. Merci à toi !
    Marlene

    • Bonjour Marlene!
      Ton message me va droit au cœur et me donne encore plus envie de continuer…
      Merci à toi également.
      Ani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.