« Ne reste pas à ta place » de Rokhaya Diallo

« Je ne suis pas à la place à laquelle ma naissance aurait dû me conduire. Pourtant, je me sens plus que jamais à ma place. Je suis heureuse, moi la fille du peuple issue du monde ouvrier parisien, la fille de colonisés, la femme noire, la femme musulmane, de pouvoir être à un endroit où personne ne m’attendait. »

Rokhaya Diallo

Hello tout le monde!

J’espère que vous allez bien et que vous avez pu profiter de ce dernier long week-end de l’Ascension. Je viens tout juste de terminer « Ne reste pas à ta place – Comment arriver là où personne ne vous attendait » : le dernier livre de Rokhaya Diallo, et je tenais à partager avec vous mon avis et surtout mon enthousiasme qui s’est manifesté avant même la sortie officielle de ce livre.

Dans ce récit partiellement autobiographique, Rokhaya indique revenir sur les outils qui lui ont permis d’atterrir loin de son « point de départ », alors que les radars sociologiques n’étaient pas vraiment orientés en sa faveur. Il ne s’agit pas d’édicter une bible ou des commandements intangibles, mais surtout de montrer que les sources de notre force sont en nous. 

Peu de temps avant la sortie officielle du livre, j’ai eu la chance d’être invitée à un évènement privé organisé par Rokhaya et son équipe. Dans une ambiance intime, cosy et bienveillante, on a pu échanger avec elle afin de mieux comprendre le contexte dans lequel elle a eu envie d’écrire ce livre. Rokhaya a partagé avec nous ses principales motivations et surtout la force qu’elle a su trouver en elle pour arriver là où personne ne l’attendait!

@kidji

SA JEUNESSE : Née à la fin des années 70 en région parisienne, Rokhaya est la fille aînée d’une famille de deux enfants. Ses parents sont originaires du Sénégal et de la Gambie. Elle a grandi entre la Seine-Saint-Denis et le XIXème arrondissement de Paris, et depuis son plus jeune âge, elle aime beaucoup regarder les dessins animés du Club Dorothée et lire des mangas en japonais. 

SES CHOIX POST-BAC : Après l’obtention de son baccalauréat, elle entame des études de droit, puis s’oriente vers une école de commerce. Elle décroche ensuite un stage chez IBM, puis démarre sa carrière professionnelle chez Disney. Elle quitte finalement ce poste plutôt confortable pour faire quelque chose qui la passionne davantage. Elle fonde entre temps l’association « les Indivisibles » pour dénoncer le racisme et les préjugés ethno-raciaux dans la sphère médiatique française. Après cela, elle devient chroniqueuse dans la Matinale de Canal+ en 2009 et commence sa carrière de journaliste, d’éditorialiste et de documentariste, en abordant des sujets parfois polémiques qui lui tiennent à coeur.

Aujourd’hui, elle est éditorialiste sur LCI et animatrice de l’émission BET Talk sur la chaîne BET. Elle est également co-animatrice avec l’autrice Grace Ly du podcast Kiff ta race.

« On doit d’abord commencer à travailler sur la question de sa légitimité. Parce que les études montrent que les femmes ont du mal à valoriser leur légitimité. Quand elles sont sollicitées, elles ont plus tendance que les hommes à refuser, parce que quand on est une femme, on a des invitations à l’humilité qui fait qu’on se sent moins légitime, et on va dire « je vous recommande telle personne, je ne suis pas experte sur ce sujet… »

Rokhaya Diallo

REGARD RETROSPECTIF : Dans ce livre, Rokhaya revient en toute sincérité sur son parcours, en évoquant sa force de travail, sa persévérance et la bienveillance de ses proches qui ont toujours cru en elle! Ce recueil est pour moi un leitmotiv, une véritable source d’inspirations, qui encourage chaque femme à ne jamais baisser les bras et à faire fi des commentaires négatifs et décourageants.

Afin d’être parfaitement consciente de nos capacités, Rokhaya nous rappelle à travers ce livre que la confiance en soi est primordiale, surtout dans un monde où la charge mentale pèse de plus en plus sur nos épaules. Rokhaya tient à conserver son énergie positive pour réaliser des choses qui lui tiennent à coeur, tout en restant intègre, égale à elle-même et surtout bien entourée. On a pu constater à quel point les réseaux sociaux pouvaient être nocifs, c’est pourquoi Rokhaya tient à rappeler dans ce livre qu’elle ne représente qu’elle-même et n’est mandatée par personne pour se réaliser. 

CONCLUSION : Dans ce livre, Rokhaya n’a pas cherché à se justifier, mais à partager les leçons tirées de sa trajectoire avec des gens qui s’interrogent. Je me suis d’ailleurs souvent demandée comment elle faisait au quotidien pour gérer les attaques acerbes sur les réseaux sociaux et les médias en général. Rokhaya nous indique accepter les critiques mais pas les attaques qui ont pour objectif de décourager ou d’intimider. Après, elle rappelle que c’est bien de reconnaître ses qualités, il faut savoir accueillir les compliments et les messages réconfortants et faire fi des commentaires négatifs en sachant bien s’entourer. Elle conserve un lien très fort avec sa famille et ses amis d’enfance pour son équilibre et sa santé mentale, elle n’a jamais oublié d’où elle venait et puise sa force à travers cet entourage bienveillant, son cocon familial qui lui permet de se ressourcer au quotidien.

A la sortie du livre, Rokhaya a crée le hastag #Nerestepasataplace car elle se dit « transfuge de classe ». En effet, en tant que femme, noire, musulmane, issue de la classe populaire, sa réussite, comme chroniqueuse médiatique et comme activiste visible partout dans le monde, tient pour elle de cette quadruple transgression.

Sur les réseaux sociaux, cet hashtag rassemble diverses histoires et anecdotes de réussite et de mobilité sociale qui finissent plutôt bien. C’est un hashtag qui raconte que c’est possible de croire en ses rêves tout en faisant un pied de nez à une part de déterminisme social.

https://twitter.com/kidjimalee/status/1111367801363664898

Je vous invite vivement à lire ce livre qui sera, je l’espère, une véritable source d’inspiration et un modèle de réussite de femme noire francophone pour la jeune génération. Des profils qui ressemblent à celui de Rokhaya sont de plus en plus nombreux dans la sphère francophone, même si la plupart peinent encore à bénéficier de la même visibilité. Bravo à toi Rokhaya pour ta sincérité, ton partage et ton sourire! A très bientôt!

Ne reste pas à ta place, Rokhaya Diallo, Marabout, 16,90€

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

2 Comments

  1. Bravo Rokhaya
    Merci à Kidji pour ce partage. Allez les femmes noires osez osez comme Rokhaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.